Le Hack squat pour des jambes d’acier

Le Hack squat

Le Hack squat pour des jambes d’acier

Le hack squat est un exercice très singulier qui diffère notamment des squats généralement réalisé avec des haltères. Ces deux disciplines ont toutefois en commun de cibler les mêmes groupes de muscles primaires. Pour ce qui est des avantages en termes de renforcement, le squat classique et le hack squat sont également très similaires. Quoi qu’il en soit, il est intéressant de relater les points qui font la différence entre les deux mouvements afin de mieux comprendre comment exécuter correctement le hack squat.

 

Comment exécuter correctement le hack squat ?

Bien que le hack squat soit, d’une manière générale,  exempt de danger pour la plupart des personnes la pratiquant, il est nécessaire de connaitre son mode d’exécution correct afin de palier à tout problème. Sachez tout d’abord que cet exercice s’exécute dans une position inclinée. En clair, vous êtes dans une position légèrement oblique et à moitié allongée, les jambes pliés sur un support que vous aurez, tout au long de l’exercice, à pousser.

C’est grâce à cette application soutenue qu’il est difficile de se tromper dans la réalisation du hack squat. Aussi, beaucoup considèrent que le hack squat constitue une alternative viable au squat barbell. Cependant, si votre objectif est un développement complet, le hack squat demeure quand même partiel dans ces résultats. En effet, il cible des muscles bien précis.

 

Quels sont les muscles ciblés par le hack squat

Le hack squat est un exercice qui sollicitent, d’une manière générale, tous les muscles du bas du corps. Parmi ceux-là on compte les quadriceps, muscles ischio-jambiers, les fessiers, les mollets et fléchisseurs de la hanche. Le hack squat est également reconnu pour sa capacité à travailler les muscles centraux. On parle ici du rectus abdominis, des obliques internes et externes.

Tout au long de l’exécution et de la répétition les quadriceps sont les muscles qui travaillent le plus. A noter toutefois que la chaîne postérieure des muscles est également concernée, car une grande partie du poids est placée sur les érecteurs de la colonne vertébrale.

Ainsi, le travail touche également les fessiers et les ischio-jambiers qui sont indirectement engagés. En effet, cela est rendu possible lorsque vous vous accroupissez pour vous appuyer sur le poids en encrant les talons. Par la même occasion les muscles fléchisseurs de la hanche sont également très sollicités. En effet, ce sont ces muscles qui sont engagés entant que charnière pour propulser le poids vers le haut.

 

Quels sont les bénéfices du hack squat

Les bienfaits du hack squat s’appliquent à l’ensemble du corps. En effet, étant un exercice qui contribuent à la construction musculaire du bas du corps, il renforce le soutient de la masse générale. Le hack squat est également aussi efficace que d’autres exercices tels que le  squat back barbell pour développer des groupes de muscles importants. Certes, avec le hack squat, l'activation du tronc soit moindre, celle-ci peut devenir plus importante si vous charger avec un poids plus lourd tout en continuant à appliquer une surcharge progressive.

Maintenant que vous connaissez les réels bienfaits du hack squat, comment l’appliquer afin d’en tirer tous les avantages, vous pourrez plus facilement vous tourner vers le choix de cet exercice singulier.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.