Pull over en musculation souvent oubliée

Pull over en musculation

Pull over: musculation souvent oubliée

Le pull over est un exercice souvent oublier par les pratiquants qui se lance pour la première fois dans la musculation. Dans un premier temps, il est intéressant de noter que cet exercice favorise l’ouverture de la cage thoracique. De par son caractère poly-articulaire et donc, très complet, bon nombre de professionnels recommandent fortement la pratique du pull over. Et pour causse,  il sollicite un très grand nombre de muscles, contrairement à la majorité des autres exercices de musculation.

Pour arriver à un résultat satisfaisant et pour éviter toute complication, il est impératif de connaitre la technique de réalisation de l’exercice en respectant chacune des étapes indiquées.  

 

Position de départ

Commencez par vous allonger sur un banc, en veillant à bien garder les pieds bien posés et calés  au sol. Votre tête quant à elle doit rester bien posée à l’extrémité de la planche.  Maintenez un haltère dans les mains puis mettez-vous en position bras demi-tendus. En clair, l’haltère dois être soutenu par vos mains dans le même angle que le reste de votre corps.

 

Application

Envoyez les bras au dessus de vos pectoraux. Dans la réalisation de ce premier mouvement, vous pourriez éventuellement partir d’une position bras tendus mais sachez qu’en exécutant le mouvement, vous vous retrouverez tout de même à les plier.

Pour prévenir une douleur aux épaules, pensez à ouvrir légèrement le coude.

Notez enfin que vous devez maintenir votre cage thoracique pour obtenir un résultat effectif au niveau des pectoraux.

 

Pull over : quels sont les muscles sollicités?

Les principaux muscles que l’on travaille au pull over sont généralement les pectoraux ou le dos en fonction de la morphologie de chaque individu. Sont également mobilisés le grand dorsal, le grand rond ainsi que les triceps. Sur le plan secondaire, cet exercice permet également de travailler les épaules tout en sollicitant les abdominaux. Notez sur ce point que le travail au niveau des abdominaux n’est effectif qu’au moment de l’étirement, durant la phase négative.

 

Variantes du pull over avec des barres

Certaines variantes du pull over, au lieu de se servir d’un haltère font plutôt appel à l’utilisation d’une barre. Dans ce cas vous pouvez éventuellement avoir recours à différents types de barres. Il peut s’agir d’une barre droite, d’une barre Ez ou encore d’une barre triceps bombée. La variante variera uniquement en fonction de votre feeling et de vos objectifs.

 

Eviter de vous blesser avec le pull over

Le pull over peut se montrer dangereux si on le fait n’importe comment. Veillez à toujours respecter à la lettre les instructions et à maintenir une bonne posture, au risque de ne pas pouvoir vous entraîner pendant un moment.

En ne respectant pas les consignes donnés dans l’exécution des mouvements, vous pourrez vous retrouver avec une vilaine blessure aux épaules, cela peut aller jusqu’à une grosse tendinite si vous ne pensez pas à mettre un minimum d’écart au niveau des coudes, au triceps ou au dos. Pensez également à bien vous échauffer avant de commencer cet exercice.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.