L’endomorphe femme

L’endomorphe femme

L’endomorphe femme 

Prenez le temps de regarder autour de vous. Que remarquez-vous ? Il n’y a pas deux personnes construites de la même manière. Toutefois, lorsque vous regardez d’un peu plus près, vous constaterez qu’il existe certaines similitudes dans les formes du corps de chacun. En effet, la majorité des individus peut être catégorisée en trois types de morphologie : ectomorphe, mésomorphe et endomorphe. Si vous avez beaucoup de mal à perdre du poids, mais à en gagner très rapidement, c’est que vous êtes endomorphe. Dans ce cas, voici tout ce qu’il faut savoir sur votre morphologie.

 

Les caractéristiques physiques

Beyoncé, Jennifer Lopez, Sophia Vergara et Marilyn Monroe comptent parmi les endomorphes femmes les plus célèbres. Les points communs de ces femmes ? Leurs rondeurs, leurs tailles basses et leurs silhouettes complètes et en forme de poire.

L’endomorphe femme a généralement un corps galbé, une structure osseuse de taille moyenne, de petites épaules et des membres plus courts. Elle porte généralement leur poids dans le bas de l’abdomen, les hanches et les cuisses. Ainsi, la prise de masse ne sera pas répartie uniformément dans tout le corps.

Ce qui a pour conséquence de rendre la perte de poids assez difficile. Bonne nouvelle : un programme d’entraînement et de nutrition adapté permettra d’obtenir des résultats positifs sur le corps de l’endomorphe femme.

 

Les caractéristiques métaboliques

D’un point de vue métabolique, l’endomorphe femme aura généralement une certaine sensibilité aux glucides et à l’insuline. Les aliments riches en glucides sont rapidement convertis en sucre dans le sang et sont plus susceptibles d’être stockés sous forme de graisse plutôt qu’être brûlés sous forme d’énergie. Par conséquent, de nombreux endomorphes ont un pourcentage de graisse corporelle extrêmement élevée.

Ces chiffres les exposent davantage au risque de développer un diabète, des problèmes de vésicule biliaire, des maladies cardiaques, de l’hypertension et certaines formes de cancer. Heureusement, ce déséquilibre hormonal peut être prévenu et corrigé grâce à un programme de nutrition et de mise en forme qui permet de réduire la graisse corporelle.

 

Conseils entrainement et nutriment pour l’endomorphe femme

En tant qu’endomorphe, vous devez pratiquer des séries longues avec de gros volumes d’entrainement pour brûler efficacement les calories. Si vous en êtes au tout début dans votre entrainement, pensez d’abord à travailler avec des charges légères et augmentez petit à petit les charges afin de prendre de la masse musculaire.

Côté surcharge de masse graisseuse, privilégiez les séances de cardio car ce sont des exercices indispensables pour vous. Comme vous avez tendance à stocker facilement de la graisse, vous devez absolument faire un trait sur les aliments riches en glucides. Si possible, pensez également à réduire la consommation de graisse. Idéalement, tournez-vous vers un régime à faible teneur en glucides étant donné votre grande sensibilité aux glucides.

 

Que devez-vous faire ?

L’endomorphe femme doit :

-          Manger des fibres

-          Boire suffisamment de l’eau

-          Manger des aliments crus

-          Prendre des petits repas entre les repas plutôt que trois grands repas

 

Qu’est-ce que vous ne devez pas faire ?

L’endomorphe femme ne doit pas :

-          Prendre des hydrates de carbone

-          Manger une grande quantité de sucre et d’amidon

-          Consommer beaucoup de graisse

 



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.