L'ectomorphe et l’alimentation pour une prise de masse musculaire

L'alimentation pour une prise de masse pour un ectomorphe

L'ectomorphe et l'alimentation pour une prise de masse musculaire

Les personnes de type ectomorphe éprouvent des difficultés à gagner du poids, en graisse comme en muscle. Si vous êtes de type ectomorphe, vous rencontrez certainement du mal à construire de la masse musculaire... Voici les conseils essentiels à appliquer dans votre routine alimentaire si vous voulez apporter à votre organisme les nutriments suffisants pour développer votre musculature.

 

 

Un besoin calorique important

Les ectomorphes dépensent beaucoup de calories, à cause de leur activité nerveuse et de leur métabolisme très actif. C'est pourquoi, si vous vous lancez dans une activité sportive dans le but de construire votre masse musculaire, il faudra impérativement adapter votre régime alimentaire. Un apport en nutriments vous garantira d'avoir assez d'énergie pour pratiquer votre activité, et à la fois pour bâtir de la masse musculaire.

Prenez soin d'augmenter progressivement votre apport calorique journalier : si vous tentez de vous gaver du jour au lendemain de plusieurs milliers de calories, votre organisme n'aura pas le temps de s'adapter à leur assimilation, entraînant ainsi des risques pour votre foie.

Le plan alimentaire le mieux adapté à la prise de masse est de multiplier les repas, en incluant une quantité de plus en plus importante de calories, grâce à une part généreuse d'hydrates de carbone et de protéines.

 

La viande indispensables

Les protéines de viande sont indispensables à la construction de fibres musculaires, grâce aux acides aminés complets et facilement assimilables par le corps humain. La viande de bœuf et les viandes blanches (poulet, dinde, lapin) sont les meilleurs types de protéines pour construire de la masse musculaire.

Attention, cela ne veut pas dire que vous devez manger QUE de la viande ! En effet, les légumes sont alliés, car ils permettent à l'organisme d'absorber les protéines de la viande. Assurez-vous donc de toujours accompagner votre viande de légumes verts.

 

Le rôle des lipides dans la prise de masse

Les bonnes lipides, autrement dit les bonnes graisses (poisson, huile d'olive) aident l'organisme à produire de la testostérone. La testostérone est une hormone qui facilite la production de muscles. Or, le corps humain (homme ou femme) sécrète de la testostérone durant l'exercice physique, c'est pourquoi un apport suffisant en lipides vous permettra de profiter au mieux de vos pics de testostérone produits par vos séances de musculation.

 

Combien de repas par jour ?

Lorsque l'on prend un gros repas, notre organisme est forcé de fournir d'importants efforts pour digérer, et il n'est pas en mesure d'assimiler efficacement les nutriments de toute cette nourriture ingurgitée. Afin de mieux assimiler les calories et nutriments de vos repas, privilégiez des quantités limitées, réparties sur de nombreux petits repas au cours de la journée.

De 3 repas par jour, passez petit à petit à 5, puis à 7 ou 8, au fur et à mesure de votre progression sportive.

Astuce : Incluez plusieurs shakers de complément protéiné à boire tout au long de la journée. Ces compléments sont facilement assimilables par l'organisme, et seront une source généreuse d'acides aminés nécessaire à la construction de fibres musculaires. Boire un shaker de protéines pendant ou juste après une séance de sport vous permettra par ailleurs de profiter du pic de testostérone sécrétée durant l'effort.

 
Souvenez-vous que le secret de la réussite est dans la persévérance, et que vous obtiendrez des résultats bien plus concrets et durables en établissant un programme croissant dans votre nouvelle routine alimentaire. Bien entendu, ce régime protéiné de construction de masse, devra être accompagné d'un entraînement sportif adapté, et de compléments alimentaires adéquats.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.